Social Icons

mercredi 15 octobre 2014

Fun facts : Les phasmes (phasmatodea)




Les phasmoptères , couramment appelés phasmes, sont un ordre d'insectes herbivores prenant généralement la forme d'un bâtonnet, d'une brindille, d'une feuille... et qui, malgré leur aspect incongru, séduisent de plus en plus d'amateurs d'animaux familiers exotiques. Voudriez-vous en savoir plus? Voici quelques faits intéressants ou amusants à propos de ces passionnantes créatures.


1. Les phasmes sont des insectes, et comme chacun d'entre eux, ils possèdent 6 pattes, parfois si menues et grêles qu'on peut les confondre avec leurs antennes (pour les espèces dont les antennes sont relativement longues!)

2. On dénombre près de 3000 espèces de phasmoptères

3. On en trouve seulement 3 espèces en France (hors élevage), surtout dans le sud : le phasme espagnol Leptynia hispanica et le phasme de Rossi Bacillus rossius (région méditerranéenne), et le phasme gaulois Clonopsis gallica, du sud jusqu'en Bretagne.

4. Les phasmes sont exclusivement végétariens (hormis quelques cas de cannibalisme en cage, dus à la promiscuité).

5. On les trouvent principalement dans les régions tempérées et tropicales, où ils passent la majeure partie de leurs journées sans bouger, s'accrochant aux branches et aux feuilles en attendant la nuit pour se nourrir.

6. Beaucoup d'entre eux peuvent se reproduire par simple parthogénèse (c'est-à-dire, sans fécondation entre deux phasmes de sexe différent). Certaines populations sont ainsi exclusivement constituées de femelles et de leur descendance, génétiquement identique, et pour certaines espèces, on n'a tout simplement jamais vu de spécimens mâles dans la nature. Par exemple, environ un phasme indien sur mille seulement, et un mâle.

7. Les phasmes ont une capacité insolite de régénération partielle, tant qu'ils n'ont pas atteint l'âge adulte : ils peuvent se sectionner eux même un membre, ou en perdre un involontairement, et il en repoussera un nouveau au fil des mues suivantes!

8. La mue est une excellente adaptation évolutive pour une croissance rapide : un phasme peut atteindre grâce à elle, une taille de plusieurs dizaines de centimètres, en seulement quelques mois.

9. Quand le phasme s'extrait d'une de ses mues, la première chose qu'il fait, c'est... la manger!


10. Les phasmes ont des crochets au bout de leur pattes, qui leur permettent de grimper à la verticale, ou même de marcher la tête en bas.

11. L'âge adulte, en moyenne, est atteint après 6 mois, et les phasmes vivent en moyenne 6 mois de plus. Les espèces que l'on domestique peuvent vivre jusqu'à 2 ans.

12. Les phasmes sont les génies de l'imitation dans le monde des insectes : leur principale défense contre les prédateurs consiste à se camoufler en se donnant l'apparence d'une  feuille ou d'une brindille.

13. Pour cela, non seulement leurs couleurs ont évolué pour les faire correspondre parfaitement à leur environnement, mais en plus, ils miment le comportement même des brindilles et feuilles, en bougeant de façon similaire à elles, avec le vent.

14. Ils vont même jusqu'à tomber et faire le mort s'ils sont secoués un peu trop violemment.

15. Certains d'entre eux peuvent modifier leur coloration comme des caméléons pour se fondre au mieux dans leur environnement.

16. On trouve parmi les phasmes, dans l'espèce Phobaeticus chani (phasme de Chan), l'exemplaire le plus grand de tous les insectes : 56,7 cm de long! Le précédent record appartenait à un phasme sud-asiatique, Pharnacia serratipes  atteignant 55,5 cm.

17. On trouve également chez les phasmes, à travers l'espèce Heteropteryx dilatata (nymphe des jungles de Malaisie), l'un des plus gros et plus lourds insectes.


18. Leurs œufs ont généralement une coquille protectrice et une apparence elle-même déjà étudiée pour le camouflage. Chaque œuf peut ainsi rester sur le sol jusqu'à trois ans avant qu'en émerge un phasme. Ces œufs ressemblent surtout à des graines ou des cailloux, mais on dirait véritablement, parfois des mini-œufs de dinosaures (ci dessus, un œuf de Heteropteryx dilatata).

19. Certains phasmes vont décourager les prédateurs en régurgitant leur nourriture dessus, ou en les arrosant d'une substance nocive.

20. Le phasme australien se déguise en branche épineuse de 20 cm, ses pattes ressemblant alors à des feuilles mortes.

21. Certains phasmes comme Extatosoma tiaratum,  lorsqu'ils sont menacés, cabrent leur abdomen en pointant leur queue vers l'avant pour ressembler à un scorpion. D'autres émettent un sifflement grâce à leurs ailes, ou attaquent grâce à leurs pattes protégées d'une armure de piques tranchantes.


22. Le phasme Parectatosoma-hystrix (ci-dessus) pourrait ne pas avoir besoin de camouflage, et peut se permettre d'arborer plusieurs couleurs vives, puisque son exosquelette et à lui seul une défense efficace, bardée de pointes.

Crédits photos
2. Stickinsect123.
3. S. Heddistch
4. B. Kneubuhler